Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Bien préparer son voyage en Argentine

Tous à la mer 19/12/2017

Les circuits touristiques en Argentine sont tellement nombreux que les vacanciers ont l’embarras du choix. Mais que ce soit pour admirer les lacs et les montagnes de la Patagonie que pour faire une halte à Buenos Aires, il est important de préparer minutieusement ses bagages.

 

Pour ne pas grelotter de froid à Ushuaïa ou être en sueur en visitant les chutes d’Iguazú, le mieux est de prévoir des vêtements adaptés à tous les climats et à toutes les températures. Des habits légers, courts et en coton, conviendraient aux escapades dans les Andes du nord-ouest ou en Mésopotamie. Il faudrait quand même envisager des accoutrements chauds, un blouson ou un pull-over, car les soirées sont fraiches. Par contre, pour explorer le sud du pays, les tenues d’hiver sont de rigueur, à l’exemple des doudounes et des canadiennes. En outre, les bourlingueurs qui pensent à arpenter les nombreux sentiers de randonnées se procureront de bonnes chaussures de marche, sans omettre les chaussettes qui vont avec. Bien sûr, s’ils désirent se mesurer aux sommets andins, ils s’équiperont du matériel de trek nécessaire. Toutefois, ils pourront acheter ou louer sur place ce qu’ils auraient éventuellement oublié.

 

Les accessoires indispensables durant les vacances en Argentine

Pour passer des séjours Argentine loin de tout souci, il est impératif d’être attentif aux moindres détails. Les petits matériels, tout comme les habits, ont leur intérêt. On peut citer en premier les adaptateurs, étant donné que dans ce pays d’Amérique du Sud, les gens utilisent uniquement des prises de type C et de type I, mais jamais de prises européennes. En deuxième lieu, une torche pourra toujours servir pour faire face aux fréquentes coupures d’électricité. Pour finir, il serait sage d’apporter dans sa valise un trousseau de toilette comprenant du shampoing, du dentifrice, du gel douche, etc.Ce genre d’articles coûte cher en Argentine. De même, il ne faut pas négliger les médicaments de base pour soigner les bobos.

 

Les autres choses complémentaires

Pour communiquer aisément avec les locaux, les routards insèreront un dictionnaire français-espagnol dans leur sac. Par ailleurs, ils ne partiront pas sans leur appareil photo, leur caméra et des cartes mémoire en nombre suffisant. De la sorte, ils prendront en photo tout ce qui leur paraît merveilleux : paysages grandioses, monuments majestueux… Pour observer les animaux qui gambadent au loin ou pour zoomer la parade des baleines à la Péninsule Valdès, une paire de jumelles dernier cri ne serait pas de trop. Les touristes les plus méticuleux emporteront un carnet et un stylo pour noter quelques anecdotes de leur périple argentin. Côté paperasses, la photocopie de leur passeport est plus que salutaire, ce papier les sauvera en cas de perte. Si ça leur dit de conduire sur la légendaire Ruta 40, un permis leur sera utile ainsi qu’une carte routière.Mais pour fourrer tous ces équipements, les estivants auront besoin d’un sac de voyage étanche : en cas d’averse, le contenu ne risque pas d’être mouillé. En outre, ils privilégieront les sacoches avec des bretelles matelassées. Ainsi, lorsqu’ils transporteront leurs sacs, ils n’auront mal ni au dos ni aux épaules.

Pas de mots clés

  

Annonces partenaires