Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Les destinations idéales pour admirer Vung tau d’en haut

Tous à la montagne 16/01/2018

Vung Tau est une destination touristique célèbre avec des expériences intéressantes de tourisme de mer et de détente. Et pourtant,  une expérience intéressante que tout le monde ne sait pas  lors de voyage à Vung Tau est à la recherche des destinations pour admirer Vung Tau d’en haut.

La colline de Con Heo

Situé à Bai Sau (la plage arrière), Thuy Van, Vung Tau,  la colline Con Heo – la destination avec ce nom curieux a attiré  de nombreux  touristes à découvrir le caractère unique de cet endroit  car on peut voir la ville de Vung Tau d’en haut.  La colline Con Heo reste un endroit très intéressant pour que les touristes  puissant prendre de belles photos.

La colline Con Heo est une combinaison harmonieuse entre deux beautés: la beauté  sauvage et fraîche de la nature. La route vers la colline  Con Heo est couverte de gravier rocheux, les arbustes mais c’est juste l’image que les  touristes peuvent voir pendant la saison sèche. À la saison des pluies, la colline Con Heo devient plus  fraîche avec la verdure d’herbe et de fleurs.

De la colline Con Heo, les touristes peuvent voir toute la mer de Vung Tau, Vung Tau vue de la colline Con Heo possède  une beauté  poétique.

Le phare  

Un autre endroit  qui rendra les touristes  ravis de voir la belle Vung Tau d’en  haut  est le phare de montagne Tao Phung. Situé au sommet de la montagne Tao Phung, dans le quartier 2, Vung Tau, le phare est la destination où les  touristes ont la possibilité  d’avoir de belles photos  lors de voyage à de Vung Tau.

Au phare, vous devez suivre les  marches menant au phare. De là, les touristes  peuvent se sentir l’eau douce de la mer,  admirer les fleurs de frangipanier sous le phare.

Le cap Nghinh Phong  

Pourquoi  le cap Nghinh Phong est la destination  attirant les touristes  lors de circuit à Vung Tau? Situé au n ° 1 de la rue Ha Long, la ville de Vung Tau,  le cap Nghinh Phong devient une destination à ne pas manquer  pour  profiter de paysage naturel et admirer la mer.

Le cap Nghinh Phong est une combinaison de gravier rocheux et la couleur bleue de la mer. De la grande route, il y aura un escalier en  pierre menant  au sommet de Nghinh Phong. Le cap Nghinh Phong avec les rochers uniques vers à la mer devient une destination idéale pour le voyage à Vung Tau. Et surtout, en regardant Vung Tau de Nghinh Phong, les  touristes aimeront plus que jamais Vung Tau à cause de cette  beauté harmonieuse.

Le Christ de Vung Tau 

Situé sur la montagne Tao Phung avec le phare de la mer Vung Tau,  le Christ de Vung Tau est une destination touristique à ne pas manquer de la ville côtière de Vung Tau. Cette  statue  est construite à environ 176m de haut par rapport au niveau de la mer, donc, si vous voulez admirer Vung tau d’en haute, vous devez aller à cet endroit.

Pour mettre le pied sur la statue, les  touristes doivent surmonter le “défi” de 800 marches. La statue est une combinaison de l’architecture unique et de la beauté spirituelle du christianisme. De Christ de Vung Tau, les touristes  peuvent voir les rues  magnifiques  de la mer de Vung Tau.

 

 

Où faire du ski cet été ?

Tous à la montagne 31/07/2014

Chaque été, c’est le même rituel : dès que le soleil pointe le bout de son nez, vous prenez la route vers vos destinations préférées. Les amateurs de nouveautés testent les derniers sports de plage, tandis que les amoureux de randonnée s’en donnent à coeur joie. Mais si s’éclater l’été paraît simple pour ceux qui aiment le surf ou la plongée, qu’en est -il des aficionados des sports d’hiver ? Difficile de s’imaginer en combinaison de ski entouré de neige par cette chaleur, et pourtant… Bon nombre de domaines, en France ou en Europe, ouvrent leurs pistes durant la période estivale. Et la recommandation est la même que sur la plage : attention aux coups de soleil !

La France compte quatre domaines de ski d’été, tous situés dans les Alpes, sur des glaciers à plus de 3000 mètres d’altitude :
– Val d’Isère et son glacier du Pissaillas,
– Tignes et le glacier de la Grande Motte,
– Les 2 Alpes et le glacier du même nom,
– l’Alpe d’Huez sur le glacier du Pic Blanc.

Au total, ce sont près de 40km de pistes de ski qui demeurent ouvertes chaque été.

Rendez-vous au sommet des pistes

Oui, faites vous plaisir en haut du glacier ! En effet, bien que skier en été soit une possibilité, il vous faudra tout de même grimper en altitude, bien loin des petites stations ouvertes l’hiver, pour pouvoir atteindre des zones suffisamment enneigées pour profiter pleinement de la glisse. Et comme la chaleur est quand même bien présente, il faut savoir que les pistes sont ouvertes et praticables uniquement le matin. Oui, passé 13h, la température rend la neige trop molle et skier devient véritablement dangereux. Vous pourrez donc vous retrouver en haut des pistes à 7h du matin, pour avoir le plaisir de les dévaler jusqu’à 12h30. Il est utile de préciser que pratiquer le hors-piste est absolument interdit.

La station de Val d’Isère propose de nombreuses activités d’été, pour les petits comme pour les grands, et offre un domaine skiable tout l’été. Le glacier du Pissaillas, situé à 3140 mètres d’altitude vous permet de retrouver les plaisirs de la glisse durant l’été. Ouvert tous les matins de début juin à mi-juillet, vous retrouvez des sensations oubliées depuis l’hiver dernier. Sur 600 mètres de dénivelé, il est possible de skier sur cinq pistes différentes, accessibles à tous les niveaux. À vous de voir si vous optez pour un forfait pour une seule journée, deux, ou même pour la saison entière ! L’après-midi, variez les plaisirs avec les autres activités proposées par la station, comme le VTT, le tennis ou encore les parcours d’aventure… Bref, les sportifs sont servis !

Un été au sommet !

La station des Deux Alpes fonctionne également l’été, de mi-juin à fin août. Après 12h30, le domaine ferme ses portes, mais bon nombre d’activités tels que l’équitation, le tir à l’arc, ou encore le golf, vous feront profiter pleinement du coin. Quant au matin, faites vous plaisir sur les 90 hectares de pistes qui vous attendent à plus de 3200 mètres d’altitude. Le forfait pour la matinée entière dépasse les 30 euros, mais le panorama vaut le détour. Seize remontées mécaniques desservent la zone de freestyle et les huit pistes. De quoi profiter en famille.

Vous pourrez aussi vous rendre à Tignes, une station réputée pour son enneigement hivernal. Son glacier, situé à plus de 3000 mètres, est accessible de mi-juin à début août. Vous trouverez au sommet de quoi ravir tous les skieurs ! Des couloirs d’entraînement, un snowparc et 12 pistes qui ne demandent qu’à être dévalées. Comme cette station propose également bon nombre d’activités sportives, vous pourrez vous faire plaisir à l’envie et vous défouler sans compter !

Enfin, pour ceux qui veulent s’éloigner un peu de la France, foncez en Suisse. La station Zermatt offre 21 kilomètres de pistes sur les flancs du glacier du Théodule. À plus de 3800 mètres d’altitude, il est le domaine skiable le plus élevé d’Europe, ouvert 365 jours par an. Enfilez votre combinaison et passez un bel été… Tout schuss !

Source : lifestyle.boursorama.com / skiinfo.fr

Megève désignée station la plus huppée de France

Tous à la montagne 27/02/2014

Megève station la plus huppée

Dans le classement dévoilé par Hiscox, c’est Megève (en Haute-Savoie) qui arrive en tête. Créée en 1920, cette station accueille chaque année une clientèle huppée internationale, dont de nombreuses célébrités. Réputé pour sa qualité et sa grandeur, son domaine skiable compte pas moins de 221 pistes pour un parcours total de 445 km. Cette station accueille aussi deux Relais & Châteaux, des boutiques de luxe ainsi que des restaurants d’exception, comme les Flocons de sel du chef Emmanuel Renaut, 3 étoiles au Guide Michelin.

Le podium de ce top 5 est complété par deux stations que l’on retrouvait dans les stations les plus chères d’Europe, à savoir Courchevel et Méribel. Plus grand domaine skiable du monde avec 600 km de pistes, Courchevel séduit aussi les hauts patrimoines par la qualité unique de son hôtellerie : deux palaces sur les huit que compte la France, 11 hôtels cinq étoiles et 8 hôtels quatre étoiles. Quant à Méribel, elle joue la carte de l’authenticité et attire par son charme discret et la qualité de son domaine skiable.

Enfin, on retrouve aux 4e et 5e places les stations de Val d’Isère puis Chamonix. Leur cadre exceptionnel ainsi que leur prestige ont convaincu de nombreux passionnés de montagne fortunés d’y acquérir une résidence secondaire. Et on les comprend !

Top 5 des stations les plus huppées de France

1- Mégève

2- Courchevel

3- Méribel

4- Val d’Isère

5- Chamonix

Source : lifestyle.boursorama.com / Hiscox

Les stations les plus chères d’Europe

Tous à la montagne 26/02/2014

4 stations françaises dans le top 10

Pour établir son classement, TripAdvisor s’est basé sur les tarifs en vigeur, en additionnant à la fois le coût d’une nuit d’hôtel, le montant du forfait et celui de la location d’un équipement de base (on ne parle donc pas d’une combinaison Moncler) pour un journée de ski et enfin le prix d’un repas et d’une bière sur place.

Et le résultat est assez net : quatre des dix stations les plus chères d’Europe sont situées en France, soit autant qu’en Suisse, et deux en Autriche. De toutes, c’est Courchevel qui arrive en tête, avec un total de 513,31 euros dépensés pour un jour passé sur place !

Dans la prestigieuse station savoyarde, le visiteur s’acquitte en moyenne de 395,04 euros pour une nuit d’hôtel, 45,60 euros pour son forfait journalier, 36,47 euros pour louer son équipement, 34,67 euros pour manger et 8 euros pour s’offrir une bière. C’est plus qu’à Saint-Moritz ou à Méribel, où le prix d’une nuit d’hôtel est similaire, mais où le repas et la bière sont bien meilleur marché. Avis aux amateurs !

Top 10 des stations de ski les plus chères d’Europe

1- Courchevel (France)

2- Saint-Moritz (Suisse)

3- Méribel (France)

4- Verbier (Suisse)

5- Gstaad (Suisse)

6- Zermatt (Suisse)

7- Ischgl (Autriche)

8- Tignes (France)

9- Val d’Isère (France)

10- St. Anton (Autriche)

Sélection de stations pour skier au calme

Découverte de la France, Tous à la montagne 03/02/2014

C’est vrai après tout, qui vous dit que vous n’allez pas croiser votre collègue de la compta sur un télésiège ? Ou ce client, qui vous accapare toute la journée au téléphone, dans un des meilleurs restaurants au sommet des pistes ? Pour éviter cela et vous permettre de profiter vraiment du plaisir de skier incognito sans être au coude à coude sur les pistes enneigées, on vous a déniché 5 stations peu connues qui valent le détour. Et si vous croisez quand même votre client ? C’est qu’il aura lu le même article que vous !

Saint-Martin-de-Belleville, Savoie

Si vous ne connaissez, pas c’est bien normal ! Saint-Martin-de-Belleville est un petit village, juste au pied des pistes du domaine skiable des 3 Vallées, il culmine à 1400 mètres d’altitude, et si vous souhaitez avoir la paix et vous ressourcer, vous allez être servis ! Ici, un vieux clocher, des petites rues enclavées et des maisons savoyardes typiques. Avec sa neige et son architecture traditionnelle, vous vous croirez dans une carte postale, bien loin des skieurs entassés dans des tours de béton. Vous pourrez vous adonner à des activités de neige, comme les chiens de traîneaux ou encore les raquettes. Ça fait du bien d’être coupé du monde, non ?

Manigod-La Croix Fry, Haute-Savoie

La Croix Fry et Merdassier sont deux domaines skiables qui forment le domaine de Manigod. Et Manigod est relié au domaine de La Clusaz. Vous suivez toujours ? Ici, vous pourez donc bénéficier d’un enneigement incroyable grâce à une altitude de 1 500 mètres au pied des pistes. Pas de neige artificelle donc, juste de la pure poudreuse qui permet de skier en toute plénitude ! Au-delà du ski, vous admirerez les alpages qui ont gardé leur charme, avec un village authentique… Et Manigod-La Croix Fry s’est même lancée sur de gros projets pour maîtriser son impact eécologique. Faire du ski tout en respectant l’environnement, tout cela loin de la foule habituelle, autant dire que Manigod-La Croix Fry a de quoi nous séduire !

Camurac, Aude

Elle est unique et elle le sait ! Camurac est la seule station des Pyrénées audoises, et du coup, elle met le paquet. Ici, pas de barres d’immeubles et de fast-food, on est dans une station de ski à “dimension humaine” comme il est dit sur le site de la station. Camurac insiste sur ce point car avec ses paysages grandioses, elle veut préserver à tout prix son aspect naturel et agréable. Du coup, on peut y faire du ski, des raquettes, les enfants sont enchantés et les adultes en redemandent. Et tout ça dans un cadre idéal pour se ressourcer et profiter pleinement des activités hivernales avec ses proches.

Champagny-en-Vanoise, Savoie

Tradition, convivialité et préservation de la nature sont les mots qui qualifient parfaitement Champagny-en-Vanoise. Dans un authentique village savoyard, vous pourrez aller skier à la Plagne, paradis des skieurs avertis, mais également profiter de paysages superbes et vous promener, à pied ou en raquettes, dans le Parc national de la Vanoise entièrement protégé. Ici, vous avez donc le choix entre la station de Champagny à 1 250 mètres, avec tous les commerces nécessaires et le départ de la télécabine qui emmène à la Plagne, ou bien le vallon de Champagny-le-Haut qui culmine à 1 450 mètres, classé parmi les sites et monuments naturels de France, au sein duquel vous pourrez faire du ski de fond ou de la luge, à votre guise.

La Serra da Estrela, Portugal

Et pourquoi ne pas partir plus loin ? Si l’on vous dit qu’il y a de la neige au Portugal, vous allez avoir du mal à le croire… Eh bien si ! La montagne de l’Etoile (Serra da Estela) est le deuxième plus haut sommet dans ce pays, et a son point culminant à près de 2 000 mètres d’altitude. Cette région montagneuse vit donc du commerce de ses fromages artisanaux à base de lait de brebis, mais surtout grâce à la neige, et donc au ski grâce à sa neige abondante. Vous pourrez ainsi passer quelques jours dans la station de Penhas da Saude, réputée pour être la plus froide du Portugal, ou encore celle de Vodafone, qui jouit d’un grand snowpark. Couvrez-vous bien, et profitez du paysage !

Alors, vous partez quand ?

la neige arrive pensez a déposer vos annonces de location pour les vacances

Tous à la montagne 05/11/2013

Vous avez une location, nous vous proposons de déposer votre annonce gratuite de location de vacances et saisonnières en France, en Europe, dans les dom-tom, etc…….

Vous souhaitez louer votre villa ou appartement pour les vacances, notre site vous le permet gratuitement. Après avoir créer un compte vous aurez la possibilité de déposer vos annonces. Des dizaines de critères possibles vous permettront de détailler au mieux le bien que vous souhaitez louer. L’ajout de photos est disponible aussi gratuitement.

mountain

Vous recherchez une Colocation de vacances, nous vous proposons aussi de déposer votre annonce gratuite de recherche de colocation.

En y déposant votre annonce vous pourrez proposer de partager votre appartement ou vous porter candidat à la colocation.
Avec des critères à la colocation, vous pourrez par exemple préciser que vous recherchez plutôt une colocatrice, sans enfants ni animaux, mais aussi détailler l’équipement de votre appartement et y déposer nombre de photos.

Vous souhaitez échanger votre appartement, villa, chalet ou maison, nous vous proposons aussi de déposer votre annonce gratuitement.

En quelques clics votre annonce sera en ligne

Dormir dans un igloo, une expérience rafraichissante

Découverte de la France, Tous à la montagne 13/10/2013

“N’oubliez pas vous n’allez pas dormir dans un frigo, mais dans un congélateur !”, lance non sans humour le guide aux randonneurs en raquettes qui, après une brève balade au-dessus du lac d’Annecy, s’apprêtent à rejoindre par une nuit glaciale l’un des dix igloos installés à 1.700 mètres d’altitude.

Mesurant trois mètres de diamètre et guère plus d’1,50 mètre de haut, les dômes de neige (construits au début de l’hiver grâce à un ballon gonflable recouvert de neige qui est ensuite dégonflé) peuvent accueillir – pour moins de 100 euros la nuit – jusqu’à cinq personnes.

La petite société Alpes Bivouac accueille aujourd’hui 3.000 clients par hiver, soit “dix fois plus qu’à ses débuts”, se réjouit son créateur, Julien Perillat, ancien sportif de haut niveau et guide de moyenne montagne.

Celui qui a été l’un des premiers à développer – et à breveter – ce type d’hébergement en France, a aujourd’hui fait des émules.

En trois ans, une dizaine de projets similaires ont vu le jour dans les stations françaises, à l’image de Gourette dans les Pyrénées, qui pour la première fois cette saison propose des nuits dans des igloos avec en prime un bain chaud sous les étoiles. Dans les Alpes, la station de La Plagne accueille quant à elle six igloos à quelques mètres des pistes.

Couper avec le confort du quotidien

Plus largement développé en Suisse, dans une version haut de gamme, l’igloo rappelle “le mythe de la cabane d’enfant. C’est l’aventure sans risque”, avance, pour expliquer le phénomène, Sylvain Fauth, à la tête des igloos de La Plagne.

“Les personnes viennent ici pour couper avec le confort du quotidien et avec l’envie de vivre une aventure insolite”, à la manière des inuits qui construisaient leurs igloos pour se protéger du froid lors de la chasse, remarque Baptiste Turrel, d’Alpes Bivouac. Dans les igloos qu’il propose, une simple planche de bois surmontée d’un fin matelas gonflable fait office de sommier.

“C’est paradoxal, mais l’intérieur semble cosy et plutôt chaleureux”, s’étonne Olivier Habert, un jeune habitant d’Annecy en ouvrant la porte en bois de l’igloo illuminé à la bougie dans lequel la température descend rarement en-dessous de moins 5°C.

L’impression d’être au bout du monde

“On a l’impression de vivre une expérience hors du temps, d’être au bout du monde”, s’enthousiasme de son côté une quinquagénaire, Marie Larue, agent immobilier dans le Loiret, en découvrant ce “cocon accueillant”, avec peaux de bête, perdu dans une forêt de sapins loin du tumulte des villes.

Sans eau, sans électricité et des toilettes sèches, la vie en pleine nature à cette altitude peut se révéler plus délicate qu’elle n’y paraît, découvrira finalement Mme Larue, qui n’a pas fermé lil de la nuit à cause du froid.

“Le plus surprenant, c’est ce silence de plomb”, ajoute Stéphane Maurice, cadre commercial dans la région de Rouen. Habitué à dormir dans des hôtels spacieux, il reconnaît avoir eu l’angoisse d’être “étouffé” par le toit en neige, mais se dit ravi de “ce retour à l’essentiel et aux choses simples”.

Une vie d’inuit à seulement quelques kilomètres de la civilisation qui fait également fureur auprès des entreprises cherchant à souder leurs salariés, ont rapidement constaté les dirigeants d’Alpes Bivouac, qui projettent de développer leur village 100% écolo dans d’autres stations.

(source: boursorama.com/actualites)

la station de ski la plus enneigée du monde est francaise

Tous à la montagne 08/02/2013

Plus de 6 mètres : c’est le niveau d’enneigement à Cauterets, une station des Hautes-Pyrénées, où il neige sans discontinuer depuis le 13 janvier. Avec à la clé, un record: Cauterets est la station la plus enneigée du monde. Un cumul pas forcément simple à gérer pour les responsables de la station, alors que les vacances d’hiver approchent…

Location à la montagne annonces gratuites

Tous à la montagne 31/01/2013

Vos annonces gratuites sont publier en temps réel.

En temps de crise les français recherchent des offres de location à la dernières minutes.

Alors profitez de notre site d’annonces” réservé au location de vacances” pour déposer vos annonces de location et c’est gratuit.

Location moins cher.com vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année

Domaine skiable du Massif des Aravis

Tous à la montagne 15/12/2012

Domaine skiable du Massif des Aravis :

La Clusaz – Le Grand Bornand – St Jean de Sixt – Manigod
– 220 km de pistes
– 98 remontées mécaniques
– liaisons inter-stations par navettes gratuites (avec le forfait Aravis)

* La Clusaz
132 km de pistes et les 54 remontées mécaniques (1 téléphériques, 4 télécabines, 1 télémixte, 14 télésièges, 33 téléskis ainsi que de 84 pistes dont 7 noires, 24 rouges, 28 bleues et 25 vertes) du domaine skiable combleront toutes vos envies de skieur. De plus, les 107 canons à neige de la station (soit 50 ha équipés d’un réseau de neige de culture) vous permettent de dévaler les pistes tout au long de la saison.

* Le Grand Bornand
43 pistes, dont 3 noires, 14 rouges, 16 bleues, 10 vertes 90 km de pistes sur plus de 200 hectares, un snowpark, 3 stade de compétition, 3 espaces débutants 37 remontées mécaniques, dont 2 télécabines, 13 télésièges et 22 téléskis Enneigement artificiel assuré sur 60 hectares, soit 18 km de pistes Débit horaire : 39 700 skieurs/heure Tarifs des forfaits

* Manigod
Le domaine skiable est idéal pour les familles avec 25 km de pistes désservies par 17 remontées mécaniques. Entourée par la Chaîne des Aravis : La Tournette, Le Mt-Charvin, L’Etale, la station offre un panorama exeptionnel.

* Saint Jean de Sixt
Idéal pour découvrir le plaisir du ski alpin à des tarifs très accessibles, notre domaine en pente douce rend l’apprentissage facile … . Au fil des jours et de vos envies, 1 fil neige, 1 téléski et cinq pistes vous initieront aux joies de la glisse :

Domaine ski de fond du Massif des Aravis :

* Le Grand Bornand
– A DECOUVRIR ! L’Evo Nordic Park :
-AU COEUR D’UNE VALLEE SECRETE, LE SKI DE FOND 62 km de pistes variées et parfaitement entretenues s’offrent à vous.

-* La Clusaz
En “skating” ou en “classic”, mettez vos skis dans les traces de notre champion de ski de fond, Vincent Vittoz, et donnez libre cours à votre passion sur les 70 km de pistes du plateau des Confins (1450 m) et du plateau de Beauregard (1690 m).

* Manigod

Le plateau de Beauregard et les boucles du Col de Merdassier offrent aux skieurs de fond une nature préservée et des pistes de tout niveau. A mi-chemin entre le village de Manigod (7km) et la Clusaz (8km), la station est d’un accès facile à 26 km d’Annecy.

* Saint Jean de Six
Ici, à Saint Jean de Sixt, les pistes de fond se faufilent dans un village bien animé situé au coeur du massif des Aravis.15 kilomètres de pistes de ski accessibles à tous emmèneront les amateurs à la découverte d’une nature intacte :

Bulletin neige – Enneigement en Montagne

Tous à la montagne 13/12/2012

Bulletin national: La neige est au rendez vous pour le lancement de la saison de ski 2012-2013… La première offensive hivernale a été particulièrement précoce (Fin Octobre). Le second épisode neigeux d’ampleur est intervenu exactement un mois plus tard entre fin Novembre puis début décembre. En quelques jours il est tombé près d’un mètre dans certains massifs ! C’est dans les Alpes du Nord et le Jura que les hauteurs de neige sont à ce jour les plus importantes avec des cumuls très conséquents notamment dans le Pelvoux et le Briançonnais (220cm au sommet de la Grave), la Vanoise, la Haute Tarentaise, le Beaufortain, les Bauges, les Aravis, le Vercors ou plus au sud dans le Mercantour ainsi que dans le massif des Tuffes dans le Jura (140cm au sommet des pistes aux Rousses). Les autres massifs de montagne sont également bien servis. De nombreuses stations ont anticipé leur ouverture et proposent déjà des pistes aux skieurs. Cette semaine devrait être plus calme que les précédentes mais le froid sera de la partie. On attend des températures glaciales sur la façade est de la France (-10°C à -15°C à 1000m).

Bulletin par massif: Ci dessous le bulletin d’enneigement des grands massifs de montagne; A voir également ci contre le bulletin météo neige.

Enneigement des stations et massifs de montagne

Relevé des hauteurs de neige dans les principales stations de ski en France:

Alpes du Nord

Autres stations des Alpes du Nord: Enneigement Alpes du Nord

Alpes du Sud

L’enneigement des principales stations de ski des Alpes du Sud:

Autres stations des Alpes du Sud: Enneigement Alpes du Sud

Pyrénées

L’enneigement des principales stations de ski des Pyrénées:

Autres stations des Pyrénées: Enneigement Pyrénées

Jura

L’enneigement des stations de ski du Jura:

Autres stations du Jura: Enneigement Jura

Massif Central

L’enneigement des principales stations de ski du Massif Central:

Autres stations du Massif Central: Enneigement Massif Central

Vosges

L’enneigement des principales stations de ski du massif des Vosges:

Autres stations des Vosges: Enneigement Vosges

beaucoup de neige dans les stations de ski cet hiver

Tous à la montagne 09/12/2012

Les abondantes chutes de neige tombées dans les Alpes et les Pyrénées ont permis l’ouverture anticipée de nombreuses stations dès ce week-end, une aubaine qui fait grimper les réservations, à quelques semaines des vacances de Noël.

Les Pyrénées françaises vont donner samedi le coup d’envoi de la saison de ski avec l’ouverture des stations des Angles et Font-Romeu Pyrénées 2000. Dans les Alpes, La Clusaz, en Haute-Savoie, et les Sept-Laux, en Isère, ont aussi décidé d’avancer à samedi leur ouverture, de plusieurs semaines, grâce à la neige de ces derniers jours.

«Le meilleur scénario qu’on pouvait souhaiter à quelques semaines des vacances de Noël»

En Isère, Chamrousse, Autrans, Lans-en-Vercors, Méaudre, Le Collet d’Allevard ou encore Les Deux Alpes, mais aussi Val d’Isère, en Savoie, ouvrent également ce week-end, rejoignant ainsi Tignes et Val Thorens. Jacques Guillot, maire de Chamrousse (Isère) et vice-président de l’association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM), salue «le meilleur scénario qu’on pouvait souhaiter à quelques semaines des vacances de Noël».

Ces chutes de neige ont aussi eu un impact sur les réservations, multipliant par «trois ou quatre le trafic sur les sites d’hébergement», selon Vincent Rolland, co-président de l’organisme de promotion touristique Savoie Mont-Blanc. Un regain d’intérêt remarqué par l’ensemble des professionnels interrogés qui constatent pour les vacances de Noël des réservations «plus précoces que la saison dernière». S’ajoute à la bonne météo un meilleur calendrier, Noël et le jour de l’An tombant un mardi.

Globalement, la première semaine se présente mieux remplie que la seconde, «même si fêter la Saint-Sylvestre en montagne reste très demandé», souligne l’Observatoire du tourisme de l’Isère. «L’épisode de froid pendant les vacances de Toussaint a clairement accéléré les réservations, en particulier dans les stations de moyenne altitude comme celles du massif du Vercors qui avaient souffert l’an dernier du manque de neige», constate l’observatoire.

Des vacances excellentes en Savoie et Haute-Savoie

En Savoie et Haute-Savoie, les vacances s’annoncent «excellentes» avec des réservations qui ont enregistré un bond de 12 points par rapport à l’année dernière à la même période, selon Savoie Mont-Blanc tourisme. Le taux de remplissage atteignait vendredi 68% en moyenne dans ces deux départements où se concentre l’activité touristique hivernale, avec une préférence pour les grands appartements de type chalet particulièrement appréciés par les familles reconstituées qui se réunissent pour Noël, rapporte Savoie Mont-Blanc.

«Les français continuent à partir aux sports d’hiver malgré la crise», note Vincent Rolland. L’Isère a toutefois choisi pour la première fois cette année de proposer des séjours en «décalé», plus courts et donc moins chers. «Les Deux Alpes, l’Alpe d’Huez et Chamrousse ont mis en place des séjours qui s’étalent du lundi au vendredi afin de répondre aux attentes d’une certaine clientèle qui souhaite continuer à partir en vacances, mais ne peut plus se permettre de partir aussi longtemps», explique Carine André de l’observatoire du tourisme de l’Isère.

La suite de la saison indécise

Si l’optimisme prédomine, tous restent vigilants pour la suite de la saison. «Nous ne maîtrisons pas tous les paramètres et les vacances de printemps ne s’annoncent pas très bonnes», a prévenu Jacques Guillot qui comme ses collègues peste contre des vacances de printemps tardives (du 13 avril au 5 mai).

En 2011 le manque de neige en début de saison avait inquiété les stations qui avaient dû repousser leur ouverture. Pourtant la France était redevenue la première destination mondiale pour le ski, une place qui lui échappait depuis trois ans. Avec 55,3 millions de journées-skieurs, les stations de ski françaises restaient toutefois en-dessous du record enregistré pendant la saison 2008/2009 avec 58,5 millions de journées-skieur, avait rapporté Domaines skiables de France(DSF), qui fédère 236 opérateurs de domaines skiables dans l’Hexagone.

© 2012 AFP

A La Decouverte de Saint Gervais Les Bains

Tous à la montagne 14/10/2012

Saint-Gervais-les-Bains est une commune française, située dans le département de la Haute-Savoie et la région Rhône-Alpes. Ses habitants sont appelés les Saint-Gervolains(ou Saint-Gervelains).

Saint-Gervais-les-Bains est la commune la plus haute de France et d’Europe occidentale en raison de la présence du sommet du Mont-Blanc sur son territoire (ce point fait l’objet d’une discussion transfrontalière avec l’Italie. Il n’est pas réglé à ce jour du point de vue du droit international).

Ski depuis 1930

Cette aventure commence avec la construction du téléphérique Saint-Gervais – Le Bettex en 1936 par la famille Viard, en même temps que l’arrivée d’un téléphérique à Bellevue côté Prarion, puis au Mont d’Arbois en 1937 permettant l’accès au domaine skiable du Mont d’Arbois.

Depuis, l’équipement des deux massifs Arbois et Prarion n’a cessé de se développer, pour devenir l’activité principale de cette station multicarte avec l’urbanisme correspondant : résidences secondaires et immeubles locatifs.

Aujourd’hui

L’espace Évasion Mont-Blanc est un domaine skiable situé en limite de la Haute-Savoie et la Savoie, France.

C’est l’association de 6 stations de ski : Combloux, Megève, La Giettaz, Saint-Gervais, Saint-Nicolas-de-Véroce et Les Contamines-Montjoie.

Localisation du Mont-Blanc

Le Mont-Blanc, est situé sur la commune de Saint-Gervais-les-Bains. Le tracé de la frontière franco-italienne est contesté côté italien. Le tracé français passe par une ligne de crête au sud du sommet du Mont-Blanc, et cette partie entre la frontière et la crête sommitale est attribuée à la commune de Saint-Gervais-les-Bains. Du point de vue italien, la frontière passe par le sommet du Mont-Blanc, et ce sommet serait donc partagé entre Chamonix et Courmayeur, excluant Saint-Gervais du toit de l’Europe. Les communes limitrophes avec Saint-Gervais-les-Bains sont Passy, Les Contamines-Montjoie, Megève, Combloux, Demi-Quartier, Domancy, Les Houches et Chamonix pour la France, Courmayeur pour l’Italie.

Station thermale

  • 1806 : découverte des sources thermales au Fayet, par M. Gontard. Développement des bains qui permettent à Saint-Gervais de participer à la grande vogue des bains au xixe siècle. On dénombre 600 baigneurs dès 1824.
  • 1892 : la catastrophe du 12 juillet 1892 stoppe brutalement cette prospérité. Une coulée de boue détruit le bâtiment et fait plus de 200 victimes.

À l’origine de cette catastrophe, une poche d’eau accumulée sous le glacier de Tête Rousse qui se rompt dans la nuit du 12 juillet 1892, emprunte la combe de Bionnassay, détruit en partie le village de Bionnay, avant de s’enfoncer dans la gorge du Bon Nant4. L’établissement thermal qui se trouve au pied de la gorge est emporté par la force de la coulée de lave de boue et de rochers.

Depuis, les thermes se sont à nouveau développés et sont reconnus dans le milieu médical pour le traitement des maladies ORL et des grands brûlés, avec également une gamme de produits cosmétiques.

Le nombre de curistes ne cesse d’augmenter passant de 1 853 curistes dans les années 1973 à près de 5 000 curistes dans les années 2000.

En février 2011 : les Thermes de Saint-Gervais inaugurent leur nouvel espace « Les Bains du Mont-Blanc » un écrin consacré à la forme et à la santé. 1 000 m² au décor épuré et raffiné où l’on peut profiter des propriétés de l’eau thermale du Mont-Blanc, reconnues depuis plus de 200 ans.

Mont-Blanc

Les précurseurs

Le Mont-Blanc culmine à 4810.45 mètres d’altitude sur le territoire de la commune et le chemin le plus évident pour rejoindre cette cime passe par Saint-Gervais.

Dès 1784, des alpinistes dont Cuidet de Saint-Gervais ont failli réussir la première ascension du toit de l’Europe ; mais ils ont buté devant l’arête des bosses, deux ans avant la première chamoniarde de 1786.

1815 – 1820 : nouvel échec du Dr Hamel, conseiller du Tsar.

1808 : la première femme à accéder au Mont-Blanc, via Chamonix, est une Saint-Gervolaine d’origine : Marie Paradis.

1855 : ouverture de la voie royale. Les britanniques Hudson, Kennedy, Smythe arrivent au sommet du Mont-Blanc en venant de Saint-Gervais, mais en évitant l’arête des Bosses.

1859 : l’arête des Bosses est ouverte par le même Hudson. La voie royale est définitivement ouverte et, la même année, la cabane du Goûter a été construite pour servir de refuge aux alpinistes empruntant cette voie.

1864 : les guides du val Montjoie organisent la compagnie des guides de Saint-Gervais pour amener les alpinistes au Mont-Blanc par la voie saint-gervolaine. Mais c’est le train qui va confirmer la « voie royale » par Saint-Gervais.

1898 : arrivée du train. La société PLM amène le train à Saint-Gervais dans le bas de la commune, au Fayet. L’arrivée du train va faire de ce petit hameau le deuxième centre de la commune.

1904 : le Tramway du Mont-Blanc.

La voie royale d’accès au Mont-Blanc, point culminant de la commune et de l’Europe, a toujours alimenté l’imaginaire des techniciens du xixe siècle qui ont souvent rêvé de faire monter leur machine jusqu’au sommet.

Le premier projet date de 1834.

À la fin du xixe siècle, les projets se multiplient : comme le projet Issartier de 1895 tout en souterrain : train + ascenseur. Deux projets plus sérieux entrent en concurrence en 1899, en version chemin de fer complète. Le premier, soutenu par Vallot et Fabre, part des Houches favorise la vallée de Chamonix. Le second, est soutenu par Dupportal qui a le mérite d’avoir amené le train au Fayet. C’est un contre projet qui se présente en tramway et qui reste totalement à l’air libre. C’est ce projet saint-gervolain qui l’emporte en 1904, et confirme la voie royale du Mont-Blanc par Saint-Gervais.

Annonces partenaires