Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Le Perche a une carte à jouer pour la saison été 2020

Tous à la campagne 24/05/2020

Le Perche veut et doit en profiter. Avec la crise sanitaire qui touche la France et le monde entier, le secteur du tourisme est impacté.

Il faudra revoir sa copie pour attirer les visiteurs tout en respectant leur sécurité. Et « notre région a véritablement un coup à jouer » lors de la prochaine saison estivale, explique Annie Sevin.

Hébergements dans le perche : Nogent-le-Rotrou

« Une option de destination »

Motivée comme jamais, la présidente de l’Office de tourisme du Perche a dans ses mains de nombreux atouts. Une « belle main » d’un joueur de poker. Sans bluff. Son maître mot : le dynamisme, « ne pas attendre que tout se débloque pour agir ».

On ne peut pas lui donner tort. Le Perche, avec ses circuits vélos, ses promenades, ses coins dédiés à la pêche, ses producteurs et ses nombreux gîtes, a de quoi séduire plus d’un Français à l’heure de partir en vacances, des vacances qui seront particulières cette année. La région « peut être » une option de destination.

Elle note :

Durant le confinement, des personnes, habitant dans un rayon de 100 km autour de Nogent, sont venues s’installer ici pour y télétravailler. Et sont restées alors qu’ils étaient de passage habituellement. D’autres vont encore venir.

La campagne attire. Il faut que chacun – les prestataires – tire dans le même sens. Et mettre en avant les avantages du secteur. L’Office du tourisme y aura son rôle, « en mettant en avant les hébergeurs étant labellisés pêche ou vélo ».

Pour la responsable, « notre structure doit être là pour conseiller et informer certains qui se trouvent en difficulté après le confinement ».

Les diriger vers des aides « pour réinvestir ». Ce moment charnière, Annie Sevin ne veut pas le manquer, ne sachant pas si cela « pourrait durer dans le temps ou que ce phénomène ne soit que provisoire ».

L’Office de tourisme de retour
Fermé suite au confinement, l’Office de tourisme de Nogent-le-Rotrou a rouvert ses portes. Avec une organisation pour s’adapter à la crise sanitaire. « Il y aura toujours une de nos quatre conseillères en séjour à l’accueil. Il y aura une alternance hebdomadaire » explique Annie Sevin, la présidente.
À l’intérieur, « nous ne pourrons pas accueillir plus de six personnes en même temps ». Des personnes qui devront être automatiquement masquées, « si elles n’en possèdent pas un, nous pouvons le fournir ». Un plexiglas a été installé à l’accueil. Et les visiteurs ne pourront pas toucher les documents, ni les produits de la boutique, « ils devront demander à la conseillère ».
Du gel hydroalcoolique est à disposition à l’entrée de l’Office. La borne interactive a été désactivée, « et nous avons retiré le mobilier non indispensable ». Annie Sevin incite les paiements « par carte bancaire ». Quant à la location de vélo, « nous les désinfecterons après chaque usage : poignet, selle avec une charlotte dans chaque casque ».
L’Office de Tourisme s’est également mis à l’heure d’été. Les heures d’ouverture : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30 et le samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h.

Miser sur l’autonomie

Bien sûr, le Covid-19 change les habitudes. Il faudra s’adapter comme compte le faire l’Office de tourisme de Nogent.

Nous mettons en place des visites privées, des groupes allant de cinq à dix personnes. Avec des thèmes à la demande, toujours à l’extérieur : parcs et jardins, quartiers historiques, étang de la Borde… 

Autre idée pour arpenter la région, « la découverte des villages en autonomie. Avec vingt communes au choix. Avec un livret qu’on peut trouver chez les hébergeurs, dans notre local rue Villette-Gâté, dans les mairies, les commerces alimentaires où les sites proposant des activités ».

Sur ce livret, « on y retrouve un plan, les points d’intérêt et un questionnaire ».

Circuits vélo et producteurs

Sans oublier les circuits vélo.

Elle dévoile :

Nous en louons sept à l’Office de tourisme. 15 euros la demi-journée, 20 euros la journée.

Les chemins et balades sont nombreux. Annie Sevin incite les amoureux des deux roues, « de prendre rendez-vous chez les producteurs locaux pour goûter leurs fabrications lors de leurs promenades. On peut même proposer un panier pique-nique avec tous nos prestataires touristiques ».

Enfin, pour des rendez-vous en famille, comptez sur les enquêtes de Max – dans les rues de Nogent – pour se divertir. Et apprendre l’histoire de la commune avec des parcours patrimoine.

Annonces partenaires